SUSPENSION EN CUIR

Joyeux équinoxe de printemps à tous ! 
Les jours se rallongent, le soleil commence à briller d'avantage, les premières fleurs font leur apparition, la nature revêt petit à petit son manteau de verdure, ... et tout ça nous met de drôlement bonne humeur. Pas vous ?!
Pour fêter ça, on vous propose un nouvel article dédié aux suspensions pour plantes histoire d'embellir vos jardins intérieurs. 

Après avoir testé le macramé et les formes géométriques en laiton comme vous avez pu le voir dans notre tout premier article, nous avions envie d'explorer d'autres techniques et matériaux pour varier les plaisirs. L'heureux élu fut le cuir. Il faut dire qu'à la fois résistant, esthétique et facile à travailler, il a tout pour plaire. 

On vous laisse découvrir en image nos différentes réalisations.




Encore une fois, les variantes sur un même thème sont nombreuses. Avec les lanières de cuir, on peut jouer sur leur teinte, leur épaisseurs ou leur largeur. Vous pouvez n'utiliser que des bandes ou bien les combiner avec des lacets pour plus de finesse. Et pour les systèmes de fixation, des rivets voir des écrous ou tout simplement des petits nœuds bien serrés feront l'affaire. 













Ah ... Vous n'êtes pas dupes ? C'est vrai, la dernière suspension n'est pas en cuir mais bien en lanières de cotons tressé. Vous savez, un peu comme les ceintures de judo ou bien les anciennes lanières de volets occultant. Hé oui, chez Equinox, toute matière qui nous passe entre les mains est susceptible de trouver une nouvelle fonction. 




Et voilà qui complète assez bien nos jardins suspendus.
Ça vous plaît ? Vous seriez intéressé(e)s de nous en  commander ? Sachez qu'on y réfléchit dans le but de trouver des solutions de fourniture en cuir à bon prix afin de pouvoir vous proposer des prix démocratiques. On vous fera signe, promis.




BETON EFFET MARBRE

Equinox est revenu à son premier amour : le béton ! Hé oui, nous ne sommes pas architectes pour rien :-)

En fait, la toute première fois qu'on s'est retroussées les manches à trois, c'était pour faire des objets en béton. A l'époque nous avions réalisé d'une part un soquet pour une jolie suspension avec une grosse ampoule et d'autre part des petits vases aux formes géométriques. Vous trouverez les tutoriels pour les réaliser ici et .

Mais revenons au projet du jour. Nous voulions cette fois-ci faire des petits pots pour des mini plantes grasses ou cactus. On l'avoue, on a aussi un truc avec le végétal :-) Il est très présent dans nos intérieurs.



Les pots sont en béton bien évidemment. Et pour lui ajouter une touche d'élégance nous avons réalisé un effet marbré. On vous livre ci-dessous les recettes de fabrication étape par étape si vous avez envie de vous lancer dans l'aventure du béton :



LES MOULES

Première étape, trouver des moules aux formes qui vous plaisent. Pensez récup et soyez attentifs aux emballages des produits que vous consommez : bouteilles en plastique, pots de yaourt, Tupperware, gobelets,... Offrez-leur une seconde utilité avant de les jeter.
Dans le choix des moules, il faut être attentif aux dimensions en fonction de la plante à laquelle le pot est destiné. Il faut prévoir un premier grand moule dans lequel vous verserez le béton et un deuxième que vous insérerez dans le mélange encore frais pour créer l'évidement où vous viendrez placer la plante. Veillez donc à ce qu'il ne soit pas trop petit pour laisser un peu de place pour que les racines de votre petite protégée s'y sentent bien. Nous avons opté pour des moules cylindriques mais tout est possible : des carrés, des demi sphères, des formes géométriques, ... soyer créatifs ! Vous pouvez également les réaliser vous-même. On vous  reparlera de cette option une prochaine fois ;-)
Autre détail important pour ce projet et vous comprendrez la raison un peu plus bas, c'est  d'utiliser des pots de préférence transparents. A Bruxelles, vous trouverez une mine de contenants de ce type chez AVA.



LA ZONE DE TRAVAIL ET LE MATERIEL

Prévoyez du temps devant vous. Une belle après-midi bricolage seul(e) ou entre ami(e)s ! Installez-vous sur une grande table que vous aurez protégé préalablement d'une bâche en plastique et de carton. Entre le ciment qui est une fine poudre très volatile, les éclaboussures et les coulées de béton, vous aurez vite fait de salir tout votre espace. Protégez vos mains avec des gants en plastique (le ciment est corrosif) et vos vêtements avec un tablier, ne sait-on jamais.

LE BETON

Venons-en maintenant au béton ! En construction, par exemple pour faire des éléments structuraux, il se compose d'un mélange de ciment, de sable, de gravier et d'eau ainsi que d'armatures métalliques pour le béton armé. Pour de petits objets comme les nôtres, on utilise uniquement du sable comme granulat. Choisissez un sable blanc pour éviter les tâches brunâtres dans votre béton et le plus fin possible pour une meilleure finition. Le ciment aggloméré à l’eau forme une pâte qui va durcir en séchant, assurant la solidité et la résistance du béton. Idéalement, il est bon de rajouter de la fibre de verre pour assurer la solidité de votre création.
Les proportions exactes varient en fonction de la destination du mélange (mortier pour maçonner, mortier pour cimentage, béton structurel ou non, ...). Pour les pots la proportion suivante est conseillée : 1 volumes de ciment - 2 à 3 volumes de sable - 1/2 voir 2/3 de volume d'eau. 
Reportez-vous aux instructions sur le produit que vous utilisez : il existe de nombreux ciments différents, et à chaque composition chimique correspond un dosage d’eau optimal.



Vous pourriez aussi ne pas vouloir mettre de sable si vous chercher à obtenir un aspect le plus lisse possible mais vous perdrez alors quelque peu en résistance. Toutefois, si toutes les parties de votre objet qui seront visibles sont coulées contre des surfaces de moule très lisses, même avec du sable fin, vous obtiendrez un très bel aspect. On vous explique plus bas notre astuce à ce sujet. A noter qu'on apprécie également l'aspect rugueux et granuleux que peut avoir le béton, cela fait son charme ! Brut de décoffrage comme on dit dans le métier :-)

GACHER
Mélangez, dans un grand bac ou dans un sceau, le ciment, le sable et la fibre de verre. Rajoutez ensuite l'eau et mélangez énergiquement. Utilisez des ustensiles que vous n'avez pas peur de salir (une vieille cuillère, une truelle, une spatule, ...) ou si vous préférez mettre la main à la pâte (rien de mieux pour éliminer les grumeaux), utilisez des gants car, entre le ciment corrosif et le sable rugueux, votre peau en aura besoin. Si vous vous lancez dans de grandes quantités, n'hésitez pas à utiliser un bras mélangeur fixé au bout de la perceuse.


Le dosage de l'eau est primordial pour garantir la solidité et la durabilité optimale du béton une fois sec. Avec trop d’eau, votre mélange restera friable après le séchage. A l'inverse, si vous ne mettez pas assez d'eau, votre mélange sera trop pâteux et vous aurez du mal à le couler, remplir tout l'espace de votre moule et faire évacuer les bulles d'air.
Versez donc l'eau en y allant petit à petit jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et fluide, ni trop liquide, ni trop pâteuse. Surtout assurez-vous qu'il ne reste aucun grumeau. Le mélange doit être consistant mais encore coulant un peu comme une pâte à gâteau.
Allez-y au feeling ! Testez, ratez, recommencer... On apprend de ses erreurs, cela fait partie de l'expérience !

COULER

Petite astuce préalable pour faciliter le démoulage (et pouvoir réutiliser les pots plusieurs fois), il suffit d'huiler l'intérieur des moules avec une huile alimentaire avant d'y couler votre béton. Au plus votre moule est rigide, au plus cela vous sera utile sinon bonjour la galère du démoulage. Si le moule est en plastique assez souple ou en polystyrène vous devriez vous en sortir sans cette étape avec toutefois l'éventualité de devoir découper votre moule qui sera alors à usage unique. 

Les choses sérieuses peuvent maintenant commencer ! Versez la mixture dans le grand pot. Pas jusqu'à ras bord car vous allez ensuite y insérer le deuxième pot ce qui va faire monter le niveau du béton. Pour assurer la solidité de votre pot, lorsque vous glissez le 2ème récipient, l'important c'est de bien vérifier que l'épaisseur de béton reste suffisante entre les deux moules. Aussi bien latéralement qu'en partie inférieure, mieux vaut conserver 1 voire 1,5 cm. Un bord trop mince a plus de chances de casser. Avec la pression de l'eau, vous verrez que le pot intérieur aura tendance à remonter (aaah la fameuse poussée d’Archimède). Pour le maintenir bien en place, lestez-le avec du poids en y plaçant par exemple des pièces de monnaie.
Pour terminer, rajoutez au besoin encore un peu de béton pour arriver au bord de votre grand moule.


FAIRE VIBRER

Chose importante à ne pas oublier : faites vibrer correctement le béton. Cette étape sert à faire évacuer les petites bulles d'air emprisonnées dans le béton qui risquent de le fragiliser. Pour cela, tapotez doucement toutes les parois de votre moule sans oublier le fond en tapant la base du récipient contre la table. N'y allez pas trop fort pour éviter de faire remonter trop d'eau ce qui déstructurera le mélange.

ATTENDRE

A présent, il ne reste plus qu'à faire preuve de patience en laissant les réactions chimiques se faire.
Ne laissez pas sécher votre pot près d'une source de chaleur ou en plein soleil car il va sécher plus vite en surface qu'à l'intérieur avec pour conséquence des tensions dans la structure du béton et des risques de fissures. Pensez plutôt à conserver un environnement humide en couvrant vos pots avec un sac plastique pour bien garder la chaleur et l'humidité à l'intérieur du moule. L'expérience des chantiers nous est bien utile pour ce petit projet déco ! 
L’eau du mélange peut parfois remonter à la surface, ce qui est bon signe : n’hésitez pas à l'évacuer délicatement du moule de temps à autre pour accélérer le processus.


DEMOULER

Avant de démouler vos créations, le béton doit sécher au minimum 24H à 48H. Laissez-le tranquille 2 à 3 jours pour être certain(e)s que le béton ait bien pris et d'avantage s'il s'agit d'un plus gros objet. Après avoir démoulé votre pot, laissez-le encore reposer un peu pour bien vous assurer que toute l'eau s'est évaporée et que votre béton est bien solide.





EFFET MARBRE

Et le fameux effet marbré dans tout ça nous direz-vous ?! Eh bien, rien de plus simple. Il suffit d'utiliser deux types de ciments : un blanc et un anthracite. Un ciment normal donne une teinte gris clair typique du béton mais il en existe différentes teintes pour créer des rendus variés. On a eu la chance de pouvoir récupérer en fin de chantier les restes de ciment gris foncé d'une entreprise qui réalise des chapes en béton lissé. Mais vous pourriez le créer vous-même en rajoutant des pigments appropriés. Renseignez-vous sur le sujet.
Le ciment blanc quant à lui se trouve facilement dans les magasins Brico. 



Ensuite, c'est une question de composition. Il faut préparer les deux mélanges séparément et les répartir dans les moules en alternant les couches ou via un autre procédé selon l'effet recherché. L'astuce c'est de travailler la matière à l'aide d'une fine tige en bois de manière à faire apparaître les marbrures sur les parois du moule. Vous comprenez maintenant la nécessité de travailler avec des pots en plastique transparents pour maîtriser un tant soit peu ces différents effets.
Nous avons testé l'effet bi-couche superposée qui se dégrade légèrement, la masse monochrome avec de très légères veinures ou encore quelque chose de plus mélangé gris/blanc.  Testez et amusez-vous au grès de vos envies !






Voilà ! Il ne vous reste plus qu'à installer votre petite plante verte. Choisissez une espèce qui demande peu d'arrosage. Pensez à un cactus ou une plante grasse. Le béton est étanche. Placez donc un peu de gravier dans le fond pour assurer un bon drainage et éviter que les racines n'aient les pieds dans l'eau.


Nous espérons que cet article vous a plu. N'hésitez pas à nous partager vos réalisations en béton. Nous sommes curieuses !!

Et si se salir les mains ce n'est pas votre truc, si vous n'avez pas le temps ou pas la motivation de faire ces pots vous-même, sachez que nous prévoyons une petite vente de nos réalisations très prochainement. Faites-nous signe si ça vous intéresse !





UNE ANNEE CREATIVE


LA TEAM EQUINOX VOUS SOUHAITE UNE MERVEILLEUSE ANNEE 2016 ! 
QU'ELLE SOIT REMPLIE DE BEAUX PROJETS QUI VOUS TIENNENT A COEUR. 



A l'heure des bilans, il faut bien l'avouer : nous n'avons pas été très présentes par ici ces derniers temps... Mais cela ne veut pas dire que nous sommes restées inactives. Loin de là. On profite donc des grandes motivations du début d'année pour vous préparer quelques petits articles dans lesquels on vous expliquera certaines de nos dernières créations que vous pouvez apercevoir ci-dessus. On vous dit donc à très vite pour de nouvelles aventures DIY.

COMME UN POISSON DANS L'EAU


Nous voilà de retour pour vous présenter avec fierté notre première vraie commande. 
Notre projet de la couverture étoilée a visiblement inspiré et nous a permis de retravailler à nouveau sur une réalisation pour un cadeau de naissance. Etant donné que nous aimons le côté unique et personnalisé de ce genre de cadeau, nous avons voulu innover quelque peu et proposer autre chose. Il faut dire qu'on aime bien se lancer des challenges un peu en dehors de notre zone de confort. 

A nouveau la thématique sur laquelle nous allions travailler s'est révélée comme une évidence. La petite fille pour qui était destiné le cadeau se prénomme Avril. Et qui dit avril, dit poisson, n'est-ce pas ?! :-) Naturellement, nous savions donc qu'il serait question du monde aquatique et du rituel du bain. Ni une ni deux, après un petit brainstorming nous avons donc à nouveau ressorti la machine à coudre pour cette fois-ci réaliser une sortie de bain décorée d'un adorable petit poisson d'avril. 

Première étape : le design, le choix des matières et des coloris.





Deuxième étape, on se retrousse les manches et on passe à l'action:


En toute sobriété, nous avons choisi un tissu éponge blanc sur lequel nous avons cousu la forme d'un poisson inspiré par les carpes Koi pour le côté japonisant et zen. Nous avons jeté notre dévolu sur un tissu à motif géométrique qui n'est pas sans rappeler la texture d'écaille de poisson. Sans parler de sa couleur, toute en douceur et en harmonie avec les teintes du monde aquatique. Ensuite, pour ajouter un peu de dynamisme à l'ensemble, nous avons rajouté, en relief, des nageoires en tissus éponge. Nous avons également donné vie au poisson en lui brodant, à l'aide d'un fil couleur corail, une paire d'yeux mais aussi d'élégantes petites moustaches. Enfin, pour la petite touche finale, il ne nous restait plus qu'à broder le prénom AVRIL sur la capuche de la sortie de bain.







Encore une belle aventure pour le Studio Equinox. Même si, nous devons l'avouer, cette réalisation nous a valu quelques sueurs froides car de toute évidence, la couture n'est pas encore un art que nous maitrisons totalement.

Toujours est-il que nous sommes vraiment très reconnaissantes de la confiance qui nous a été accordée et souhaitons une belle vie à la petite Avril.




LA TETE DANS LES ETOILES

Aujourd'hui nous allons vous raconter la genèse d'EQUINOX STUDIO. C'était peu de temps après l'équinoxe d'automne lorsqu'est née la petite fille d'un de nos amis commun. Nous avions, à l'époque, déjà vaguement pensé à rassembler notre énergie créative pour faire ensemble quelque chose de nos dix doigts mais sans jamais vraiment concrétiser cette envie. 

L'idée d'offrir à ce petit être venu au monde un cadeau personnalisé fut donc l'élément déclencheur pour nous lancer dans l'aventure de la création made in Equinox. Nous avions un objectif à atteindre et nous nous sommes retrouvées chaque semaine avec beaucoup d'entrain pour mener à bien ce projet.







Nous avons abordé ce cadeau de naissance comme nous avons l'habitude de le faire pour nos projets d'architecture à savoir en commençant par faire des recherches pour définir le concept fondateur, la forme et l’esthétique. Le sens étymologique a, dans ce cas-ci, été important car les parents ont choisi, pour leur fille, le prénom Maissa ce qui signifie en arabe « étoile scintillante ». Tout naturellement nous savions donc assez vite que l'objet aurait pour toile de fond la voûte céleste et ses constellations. Concernant la forme, après un petit brainstorming, nous avons opté pour la réalisation d'une couverture afin qu'elle passe ses nuits bien au chaud à l'approche de l'hiver. En grandissant, elle pourra l'utiliser comme tapis de jeu à l’extérieur une fois les beaux jours venus. 




Nous ne sommes pas forcément de grandes couturières mais nous n'avons pas peur de relever des défis. Lorsque le besoin s'est fait sentir nous n'avons pas hésité à demander quelques conseils pratiques à une couturière professionnelle. C'est avec plaisir qu'elle nous a fait part de son précieux savoir. 

Nous avons donc au fil des semaines, retroussé nos manches, arpenté les magasins de tissus, fait des recherches graphiques, testé quelques points de broderie et apprivoisé la machine à coudre.




Après avoir jeté notre dévolu sur un tissu bleu nuit, nous l'avons patiemment brodé de fil blanc pour créer à 6 mains une véritable constellation personnalisée pour Maissa. Saviez vous qu'il existe au total 88 constellations et que bon nombre d'entre elles représentent des animaux. Un véritable zoo au dessus de nos têtes qui se révèle une fois la nuit tombée. C'était donc tout décidé, la petite serait bordée dans son sommeil par une licorne, une grande et petite ourse, un cygne, une baleine, un loup ou encore un lapin. Afin d’amener une touche de luminosité nous avons doublé cette couverture d’un imprimé blanc à pois bleus et pour que la petite ait bien chaud nous avons ajouté une couche de ouatine à l’intérieur.


Voilà comment, la broderie, la couture et tout le vocabulaire qui va avec nous ont occupées les mains et l’esprit pendant quelques semaines. Nous y avons pris beaucoup de plaisir et l’excitation était à son maximum le jour où nous lui avons offert la couverture. Bien qu’elle soit toute petite c’était également les étoiles dans les yeux de nos amis les heureux parents qui nous a touché. Offrir un cadeau fait main, un présent qui vient du coeur fut réellement très gratifiant. Cela nous a motivé à continuer sur notre lancée. Avec l'envie de créer pour nous, pour les autres, pour le plaisir tout simplement.



C'est ainsi que, sans aucune idée préconçue, les projets se suivent et ne se ressemblent pas. EQUINOX STUDIO, c'est dorénavant notre terrain d’expérimentation. Nous explorons les matières, les formes et les techniques au grès de nos besoins ou envies.

Pour conclure et parce que vous êtes nombreux à nous le demander, sachez que nos créations sont à l'heure actuelle uniques et personnelles. Nous avons simplement eu envie de vous les faire découvrir à travers ce blog pour, nous l'espérons, vous inspirer à votre tour. Mais qui sait, ce que l'avenir nous réserve si de belles opportunités ou collaborations se présentent à nous. Pourquoi pas quelques ventes en édition limitée ou un atelier pour vous initier à l'art du DIY... Nous n'excluons pas non plus de travailler sur des commandes ponctuelles donc n'hésitez pas à nous contacter.  De même si vous voulez en savoir plus sur les techniques utilisées, sur les matériaux et où se les fournir.... Nous nous ferons un plaisir de vous répondre avec l'espoir de voir le résultat de vos créations.