TISSAGE MURAL D'INSPIRATION VEGETALE

Bonjour à tous,

On peut dire que cette année l’hiver a été rude pour tout le monde à bien des niveaux.
En ce 20 mars, jour d’Equinox nous aspirons à sortir petit à petit de notre période d’hibernation pour célébrer comme il se doit l’arrivée du printemps. Oui, on y croit nous au retour très prochain des beaux jours. 

Pour fêter ça et invoquer le renouveau printannier, voici un petit partage de réalisation tout à fait dans la thématique du jour. Vous le savez, Equinox et le monde végétal c’est une grande histoire d’amour Chlorophylle. 

L’histoire de ce projet a commencé il y a un an et demi lors de la naissance d’une deuxième petite fille au sein de la team Equinox. Deux fées bienveillantes ont alors activés leurs 10 doigts magiques pour lui confectionner un magnifique présent plein de douceur et de poésie. Elles se sont penchées au-dessus du berceau de cette toute petite pousse pour lui souhaiter une belle croissance. En souvenir de cette promesse, elles lui ont offert un tissage mural d’inspiration végétale.



Cette tapisserie s’inspire d’une aquarelle de la designer Maaike Koster représentant une plante grimpante, la Ceropegia woodii mieux connue sous le doux nom de chaîne de coeur. 




Le tissage se compose d’une trame de fond en laine blanche et d’une série de petits pompons qui tombent en cascade.

Dans un premier temps, le tissage a offert un magnifique tapis de découverte sensorielle pour la toute petite exploratrice. Les pompons en relief titillent l’éveil du toucher. Un tissage à caresser, gratter, attraper, mâchouiller, triturer à la découverte des textures, des formes et des contrastes.





Ensuite, il s’est vu attribuer une place privilégiée sur les murs de la chambre de la mini equinox girl. Jolie déco dans les tons pastels parfaitement en harmonie avec l’ambiance toute douce imaginées par ses parents pour la déco de sa chambre. 

Nous vous souhaitons un joli printemps. Qu’il soit rempli de beaux projets.
Laisser entrer la lumière et la douceur de vivre dans vos coeurs et vos maisons. Respirer à pleins poumons ! Le temps du renouveau est là. Chez Equinox Studio, on aspire à retrouver du temps pour créer d’avantage et revenir plus souvent par ici pour vous partager tout ça. On se dit à bientôt alors ;-)     

LE TRANSAT PORTE BONHEUR

Aujourd'hui, c'est l'Equinoxe d'Automne. Parfait équilibre du jour et de la nuit mais aussi et surtout la fin officielle des jolis mois d'été. Le froid et la pluie se sont d'ailleurs immiscés par surprise avec la rentrée de septembre, nous plongeant déjà dans des envies d'hibernation au coin du feu. Heureusement pour nous, il existe cette période de redoux, appelée l'été indien qui bien souvent s'invite dans nos contrées pour nous offrir encore un peu de soleil et de chaleur. Le weekend s'annonce des plus agréable, ne manquez pas d'en profiter pour emmagasiner une bonne dose de vitamine D.

C'est dans cette optique qu'on vous présente aujourd'hui une de nos dernière création en date, parfaite pour l'occasion. Un cadre de transat qui traîne sans son tissus couplé à une certaine expérience acquise dans l'art du nouage, il n'en fallait pas moins pour lancer le projet de Transat en macramé.

Étymologiquement, le macramé, c'est l’art du nœud. On le connaît bien sous forme de suspension beaucoup pratiqué dans les années 70 et qui a fait son grand come back ces derniers temps. Nous avions nous même déjà testé les suspensions en macramé si vous vous souvenez de notre tout premier article. Entre temps nous avons eu la chance d'en réaliser pour des commande dans le cadre de projets d'aménagements intérieurs. On profite de cet article pour vous présenter ici les modèles réalisés.
































Mais le macramé, c'est aussi une forme de textile crée en nouant plutôt que tissant ou tricotant. Le Macramé, l'art moderne de décorer des nœuds, aurait commencé avec les tisserands Arabes du 13ieme siècle. La signification originale du Migramah arabe, duquel le mot macramé est dérivé, peut être rendue par « serviette rayée, » « frange ornementale, » ou « voile brodé ». En raison de la conquête maure, l'art du macramé s'est développé en Espagne, et de là s'est répandu dans l'ensemble de l'Europe. Les marins ont joué un rôle important en maintenant vivant cet art. De la Chine au Nouveau Monde, ils ont vendu ou échangé leurs propres réalisations de macramé faites pendant les longs mois en mer.

Voilà pour la petite minute historique (merci Wikipédia).

Sans plus attendre, on vous laisse découvrir en images notre transat relooké.



























Il existe un nombre incroyable de possibilités de nouages pour obtenir différents motifs. Nous avons opté pour une résille bouddhiste. S'inspirant d'un modèle traditionnel asiatique représentant un entrelacs de pièces de monnaie, elle est considérée comme porte-bonheur.

Ce modèle de résille très simple consiste en un seul motif de nœuds plats espacés de manière alternée sur deux rangs avec un décalage de deux fils.

Les modèles de résille bouddhistes s'inspirent du modèle Shippo de la broderie Sashiko, constituée de cercles imbriqués. Équilibre et espacement régulier sont les clés de leur réussite. Sans compter une bonne journée devant soi !

Les schémas ci-dessous vous expliquent la marche à suivre.


Prévoyez quelques mètres de corde, entraîner vous à maîtriser la technique du nœud plat et une fois lancés, vous verrez, c'est très reposant pour l'esprit. Idem après quand il s'agit de tester le confort de votre œuvre :-)
 

























Bon et puis si dans quelques jours le soleil et la chaleur finissent par nous abandonner définitivement, un tel transat sera tout aussi parfait à l'intérieur aux côtés de vos plantes vertes pour donner un petit goût de vacances à votre quotidien en cette période automnale.




DU CUIR POUR VOS PLANTES


Nous continuons nos petites expérimentations autour des suspensions en cuir et vous présentons avec enthousiasme deux nouveaux designs pour envoyer vos plus jolies plantes en l'air toutes de cuir vêtues. 

La première se veut tout en courbes, ondulante et organique, en mimétisme avec les plantes, leurs feuilles arrondies et la souplesse de leurs tiges. 


Le cuir est découpé de manière à créer un petit filet de dentelle qui vient accueillir un pot de taille moyenne et sa plante.
On aime particulièrement l'idée de voir apparaître une sorte de sculpture tridimensionnelle en partant d'une surface plane qui se déploie après quelques découpes spécifiques.



 

La matière, bien que robuste, est détournée en une sculpture évoquant de la dentelle délicate qui dialogue avec la fragilité du végétal qui l’accompagne. 
De fins mais solides lacets soutiennent le tout avec légèreté.


























La deuxième suspension se compose uniquement de fines bandes de cuir qui se croisent et s’entrelacent telles des lianes se faufilant entre les tiges et feuilles des plantes. 






On aime le contraste des bandes de cuir très droites et rigides par rapport à la délicatesse d'une plante aérienne comme ici l'Oxalys Triangularis dont la couleur pourpre se marie parfaitement avec le noir.  L'ensemble présente un côté épuré et graphique parfait pour vos intérieurs minimalistes. 


























Si ces suspensions vous plaisent et que vous les imaginez déjà pendues dans votre chez vous, restez attentifs .... une bonne nouvelle devrait bientôt arriver !

LE MOBILE STELLAIRE

Dans notre précédent article nous vous avions brièvement présenté un mobile fait de formes géométriques en papier coloré très graphique. Si l’envie vous prend d’en réaliser un comme cela, on vous invite vivement à vous rendre sur le site de ROOMIN où tout le pas à pas vous est expliqué. Qu’attendez-vous pour vous lancer ?! Il sera parfait dans une chambre d’enfant pour aiguiser la curiosité des plus petits.






Pour rester dans le même thème, voici un autre projet de mobile made in Equinox. 






















A nouveau, il s’agit de formes géométriques en papier. Ici chaque forme est différente et on assiste à une véritable explosion de couleurs vitaminées. 

Les formes sont soit issues de pliages / assemblage à partir de petits papiers carrés à la manière des origamis japonais, soit obtenues par impression / découpe / pliage / collage d’un modèle spécifique.


























On retrouve ainsi des sphères créés de différentes façons, des prismes, des diamants, des dodécahedron, des polyèdres uniformes, des trapézoédrons, …. 


























Le tout est suspendu dans un équilibre fragile par des fils de nylon à une structure faite de tiges en bois garnies de perles à leurs extrémités. Un sentiment de légèreté émane de ce mobile de par la nature du matériau papier utilisé et de sa mise en oeuvre aérienne.   






L’ensemble ressemble un peu à une sorte de système solaire où les éléments gravitent comme des planètes autour du soleil. Une fois en mouvement au gré des légers courants d’air, le mobile s’anime et crée un véritable spectacle pour les yeux. Les ombres et lumières se déplacent sur les facettes, creux et reliefs des formes variées. On y passerait des heures à rêvasser la tête dans une autre galaxie lointaine.