EQUINOXE DE PRINTEMPS




Tout a débuté il y a quelques années par une rencontre entre trois architectes. Trois filles de prime abord assez différentes ; parcours, physique, caractère… Au départ unies par l’architecture, réunies à l’arrivée par une amitié et un goût certain pour la création. Une envie d’entreprendre des projets, de créer instantanément et de tester sans cesse de nouvelles techniques. Nous sommes Vanessa, Laura et Sarah et c’est un soir d’équinoxe d’automne que tout démarre concrètement. Une saison entière à créer, à imaginer, à faire et à défaire, à couper, à broder, à scier, à coudre, à bétonner, à macramer… pour être enfin prêtes pour l’arrivée du printemps ! 












Et voilà... Nous y sommes. Cette journée d'équinoxe de printemps nous évoque l'émerveillement devant la nature qui se réveille et se transforme petit à petit devant nos yeux. Cette sensation de renouveau où tout semble possible et où les choses trouvent leur équilibre. De la lumière, du soleil et de jolies plantes envahissent nos intérieurs, l’occasion rêvée d’exploiter le sujet. Donner de la hauteur à certaines d'entre elles était le premier défi que nous nous sommes lancées. Macramé, tiges de laiton, sangle de coton, éléments en cuivre... toutes les techniques et les formes y sont passées! Du triangle à la torsade, de la perle de bois à l'écrou, c'est à chaque fois l'association d'un élément brut et d'une technique délicate, ou vice versa, que nous avons mise en oeuvre.


C'est ainsi que quelques privilégiées de notre collection botanique ont grandi de quelques centimètres et profitent toute la journée de la lumière et des jours qui s'allongent. C'est un véritable jardin suspendu qui habille dorénavant nos murs blancs. La sensation de légèreté des suspensions et la délicatesse des feuillages qui se balancent nous apportent un ravissement au quotidien.

Assez parlé, on vous laisse découvrir tout ça en image.




































Nous avons tellement pris goût à voir nos jolies plantes en levant les yeux, qu'il fallait qu'on exploite également quelques pistes pour surélever les plus grandes d'entre elles qui restaient au sol. Elles ont donc aussi pu prendre de la hauteur grâce à deux autres techniques; le brêlage et l'emboîtement grâce à de petites pièces de cuivre. Quelques règles de stabilité à respecter et des noeuds bien serrés ont suffit pour réaliser un porte plante pile dans la tendance du moment.






Voilà! Nous espérons que la découverte de ce premier projet d'inspiration printanière vous a plu autant que nous avons pris du plaisir à le préparer et le mettre en scène. Puisse-t-il vous inspirer et vous donner l'envie de faire de même pour embellir vos intérieurs avec une touche de nature.